Partagez

Je suis devant un tableau d un noir grossier, d un brouillard épais.
C est la nuit, aucun bruit ne surgit.
Seul, le vent qui s engouffre entre les branches d arbres et fait tourbillonner les feuilles au sol.
Je suis devant un tableau d un noir grossier, d un brouillard épais.
C’est la nuit, une lueur blanchatre m attire. J avance pas à pas, puis figer au coeur de cette lumière. C’est la nuit.
Je ne sais pas où je suis. Je sens mon corps qui s enfonce peu à peu dans le sol humide. Le froid m envahi. Je ne sais pas où je suis. C’est la nuit. Je disparais lentement, je ne sens plus mon corps. Je m enfonce encore et encore dans ce sol.je pars, les larmes m accompagnent, mes pensées sont noires. C’est la nuit. Je suis partie, seule en silence, invisible sur ce tableau d un noir grossier, d un brouillard épais.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.54 sur 13 votes