Partagez

 Je t’aimerais des fois. . . .

J’invoquerais la lune sur les toits

Je prendrais à partie les étoiles et les lois

Je ferais des nuages

Et à ta fenêtre inviter les rois mages

Je ferais siffler le vent 

Pour te faire frissonner et te prendre dans mes bras

Ecouter ton chant

Et te dire du fond de mes yeux l’amour qui te surprendra

Je te raconterais la mer et ses grandes vagues

Pour te faire voyager et aller voir ces chevaux de Camargue

Et si tu n’as toujours pas le vertige

Je rachèterais au temps vingt piges 

Te retrouver comme pour la première fois

Te séduire et sentir la caresse de tes doigts

Je remonterais sur ces manèges

Pour te voir sourire et défier tes sortilèges

Te faire hurler de peur et t’accrocher à moi

Que pouvait-il nous arriver des fois

Nous laisser berner comme des enfants

A ces histoires d’antan

De sorcières et pomme croquée

Toujours est-il la magie s’en est allée

Nos yeux se sont aveuglés

De cette lumière de fête foraine

Notre pensée en est restée pérenne. . .

JT



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 21 votes