Partagez

Au printemps de ma vie,
Je te dirai tout ce qui s’ensuit,
La maison ce mois-ci,
Elle est si jolie !
Dans le miroir de nos baisers
Tu me déshabilles au mois de mai,
Caresse ma peau au goût de réglisse
La saison du renouveau est si propice !
Paupières à demi closes,
Le piano ose
Sur un air de Vivaldi,
Toi et moi au printemps, tu me souris !
Tout comme le cerisier en fleurs
Mon âme frissonne tout en sueur.
Cet embrasement je l’inscris sans réflexion
Sur les notes musicales que nous colorions,
D’une écriture qui éclabousse
La feuille blanche qui se trémousse.
Comment faire pour arrêter ce feu
Qui démange ma vie, tu en es le Dieu,
Je vole vers ce jardin parfois fantasque
Au printemps sous les bourrasques,
J’observe le vent qui se lève,
Renverse le rêve,
L’altitude me soulève
Par-dessus les nuages qui en crèvent.
J’écris ces vers
Juste en écoutant tous ces airs !

Poésie sur le thème du printemps, écrite en musique d’une traite, sans réflexion !

Martine BES



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.48 sur 80 votes