Partagez

Je veux habiter
Sous l’hospice monumental
Des cimes
Pour apprêter de mes yeux
Le mouton au pâturage
Regarder se déposer toutes nuits
En une seule étoile.
Je veux une sérénité
Haute comme une montagne
Dans l’orage
Et voir resurgir l’éclair
Comme signe
D’une force impérieuse,
Grandissante à jamais
Dans ma mémoire
De mortel.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
2 sur 1 votes