Partagez

JOYAU .
Dans mes montagnes verdoyantes
Au fil de l’eau
Je me rafraîchis de mes douleurs larmoyantes
Dans ce ruisseau
Je m’ablutionne de mes fautes affolantes
Sous cette arbrisseau
Je me sècherai de la lumière captivante
Et avec les oiseaux
Je chanterai une mélodie apaisante
Ce sera un joyau
Puis je glisserai jusqu’à cette mare transparente
Quel beau cadeau !
D’apprécier cette saison érubescente
Près des bouleaux
Un silence d’automne aux couleurs rougeoyantes
Mais ici qu’un été de mots
Mon unique temps pour valser avec ma muse palpitante
Ou un seul tango
Pour finir dénudée et crier devant la mer luminescente !

LUCYE RAYE 4 NOVEMBRE 2016



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.87 sur 23 votes