Partagez

On dit que Jupiter, comme un joug assez doux,
A posé de sa main deux besaces sur nous.
Devant est celle où sont tous les défauts des autres ;
Et derrière il a mis celle où sont tous les nôtres.

C’est ainsi qu’ici-bas le sot encor la porte ;
Le sage agit d’une autre sorte:
Il la retourne et met ses défauts devant lui,
Tandis que sur son dos il jette ceux d’autrui.



Veuillez noter :

Envoi...
Aucun vote pour l'instant