Partagez

 Des amis nous quittent hélas
Rejoindre un lointain espace
En laissant dans nos cœurs les traces
D’un manque qui jamais ne s’efface

 Dans le rétroviseur, notre vie défile
Bien souvent elle ne tient qu’à un fil
Tous ces souvenirs partagés, indicibles
Se figent dans l’instant, immobiles

 Coup de blues sur le temps qui passe
Et les jours heureux trépassent

 On se retrouvera, funambules invisibles
De la vie à la mort, sur le fil…



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.9 sur 10 votes