Partagez

Tu secoues, tu secoues les barreaux de ta geôle.
Tu veux juste ce qu’il faut, du Ciel, une parole.
Tu veux juste ce qu’il faut, une goutte, une miette.
Ce petit quelque chose qui met le cœur en fête.
Tu veux juste ce qu’il faut, un ‘’tout-petit-rien’’
Ce petit quelque chose qui fait l’âme du bien.
Tu veux juste ce qu’il faut, pour qu’en un clin d’œil
Aujourd’hui ne soit pas un autre jour de deuil.
Tu veux juste ce qu’il faut, l’infiniment petit.
Ce petit quelque chose qui redonne la vie.
Tu veux juste ce qu’il faut que tu retrouves la vie.

Tu veux juste ce qu’il faut que tu changes de camp.
Un petit grain de foi que tu sois triomphant.
La Paix qui te libère sans n’avoir rien vu,
Comme si t’avais déjà, comme si t’avais reçu.
Un petit brin d’espoir que tu reprennes la route
Un petit peu d’amour, une Oreille qui t’écoute.
Juste un peu de silence pour un cœur abîmé
Que tu puisses entendre ce qui peut restaurer.
Tu veux voir la lumière tout au bout du tunnel.
Tu veux une petite place dans un p’tit coin du ciel.
Juste une toute petite place dans un p’tit coin du ciel.

Tu veux juste ce qu’il faut, un petit bout d’Eden
Là où tu ne trouveras pas une ‘brindille de peine’,
Juste un olivier que tu dormes à son ombre,
Un p’tit air qui console chanté par une colombe,
Un ‘bout d’pain’ et du vin qui nourrissent l’espérance.
Un ‘bout d’pain’ et du vin qui rappellent sa souffrance.
Juste un brin de douceur qui révèle Sa Présence.

Juste un iota… Une étincelle
Un peu d’Eden. Un bout de ciel
Juste un mot.… Juste une voix
Un peu d’espoir. Un peu de foi
Juste un nom…..un seul ami
Ta liberté ……..Jésus-Christ



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 1 votes