Partagez

Elle habitait un vieux quartier
une chambre sordide, au fond un grenier
dehors quelques lampadaires, pour seul décor, et mal éclairés
semblaient la replonger dans son passé
à travers des souvenirs, qu’elle à vu naitre, et partir, à jamais.

Tous les soirs, face à son miroir
c’était les mêmes gestes, la même histoire
les mêmes gestes, et la même scène
qu’elle répétait dans sa vieille robe,quelque peu démodée à l’ancienne.

Son seul public étaient ses poupées
qui semblaient la regarder, et l’écouter
c’était une vieille artiste, qu’on aura vite oubliée
mais dans sa tête, après tout,elle s’en foutait.

Pour elle la vie n’avait plus de secret
elle aura tant bien que mal, livree bataille
une artiste sans gloire, et sans succès
qu’on aura peu à peu oubliée.

Elle semblait si bien dans sa peau
à travers son regard, et ses mots.
Et tous les soirs, face à son miroir
et ses poupées
c’était les mêmes gestes, la même histoire, qu’elle répétait.

Et dans son coeur,elle aura malgré tout cru jusqu’au bout
mais la chance ne fût hélas jamais au rendez-vous.

Face à son miroir, et ses vieilles poupées
c’était la même rengaine, la même scène
qu’elle répétait, dans sa vieille robe
à l’ancienne,un peu usée.

Une artiste sans succès, et sans gloire
qui tous les soirs
face à ses poupées, et son miroir
répétait les mêmes mots,les mêmes gestes, la même histoire
qu’elle aurait tant voulu dans son coeur, y -croire.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 4 votes