Partagez

La biche se retrouve
Fine et douce et choyée
Dans une forêt verte par la pluie arrosée
Une douce lueur accompagne ses pas graciles au clair obscur
Prudents et délicats
La tête levée vers les sommets plus purs
Elle respire enfin et ses naseaux frémissent de sentir la caresse la vie qui bouillonne et qui tresse les liens infinis qui nous unissent tous dans le faon qui va naître



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 3 votes