Partagez

Il est des contrées de notre belle France
Qui se mettent à danser dès que la nuit s’avance,
Les ombres s’animent et chuchotent tout bas.
Et dans un bruissement, s’éveille le sous-bois.

Du plus profond d’une mare, que nul n’approche,
S’élève une brume noire qui à rien, ne s’accroche.
Le voile qui se forme au-dessus des eaux sombres,
Se déchire dans un cri et rejoint la pénombre.

Bossu et tordu, le vieux chêne noueux
Fait figure de maître qui veille sur les lieux.
Il déploie ses branches, ébouriffant ses feuilles
Et des rides de son tronc, s’ouvre doucement un œil !

C’est un pays magique où vagabonde l’imaginaire.
Et où fées et farfadets côtoient les sorcières.

Patricia Roux – La Brenne à la tombée du jour
image: wallpaperfolder



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.58 sur 12 votes