Partagez

La confiance

Lorsqu’on accorde sa confiance
A son double adopté et qu’on aime
Quand l’amour accordé reste sans nuance
Et que mots doux échangés essaiment
Paroles promesses vœux et serments
Deviennent de l’amour l’engagement
L’avenir commun se fait croyance
En lendemains ivres d’insouciance
On se plait à partager ses heures
En ces précieux moments de bonheur
Le cœur ardent enflammé et fougueux
A circonscrit l’humanité à deux
Un cercle étroit sans aucune place
Pour les intrus en ce face à face
Mais il y a temps pour aimer temps pour haïr
Aimer moins aimer peu est ce aimer, ou trahir
Les soupçons enflent et se vérifient
Tandis que les mensonges stupéfient
Confiance évolue alors en méfiance
Naissent alors les idées de vengeance
Il est temps de partir sans rien dire
Et taire aussi son envie de mourir

Jacqueline Grout, La confiance.
image: altushost.com



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
3.86 sur 7 votes