Partagez

J’aime les mots, leur rondeur
Leur douceur
Leur vérité.

J’aime quand ils caracolent
Et que je les laisse aller,
Indomptés.

J’essaie de les saisir au vol
Mais, parfois, trop pressés,
Ils partent en fumée…

Oh, ces mots qui jaillissent,
Vite, les coucher sur papier
Avant que s’évanouissent…

Souvent, ils s’impatientent, ou pire
Se bousculent, s’entrechoquent
Ils ont tellement à dire
Que de mes insomnies, ils se moquent !

Quand je suis inspirée,
J’ai les mots qui s’invitent.
Ils se mettent à danser,
Et forment une jolie suite.

Ils arrivent, l’air de rien
Et fleurissent sur mes lèvres
Et quand ils s’y sentent bien
Se donnent un air de rêve.

Ainsi, font à leur guise
En toute liberté
Et je reste soumise
A leur sonorité.

Et je les laisse aller
Et n’y retouche plus
De leur danse endiablée,
Ils me semblent repus.

Sylvie Margeon 14/09/2016



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.79 sur 19 votes