Partagez

Ces mots accouchés sur ma page
Que mon âme me cache
Lorsque le verbe se lâche
Et que mon émotion dégage
Ont mis mon esprit en rage !
Le mot crie et ouvre les yeux
Une goutte suintante le long des lignes
Le désaltère et l’invite dans ces lieux
Le verbe l’affronte et reste digne
La phrase se compose
Le sens se découvre
Quelle merveilleuse osmose
Retrouver enfin ce qui m’habite
Me plonge dans le souvenir acide
De ce qui fut
Et qui n’est plus dû
Alors le geste grave, le doigt gesticule
Le mot est balayé
Du reste du monticule
Tout est payé
L’esprit est délivré!
JT



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.75 sur 4 votes