Partagez

Vous ne cessez pas de nous étonner
Vous prêchez de faux espoirs
À votre guises vous nous façonnés
Et nous, nous continuons à vous croire
avec nos voix vous rayonnez
Sur nos dos vous faites la foire

Les peuples ne sont pas débiles
Et ils ne sont pas dupes aussi
Vous, vous occupez des choses futiles
Car votre vision est rétrécie
Laissez-nous bonde de reptile
Vous êtes semeurs de soucis

Pendant la période électorale
Vous savez mener le jeu
Vous nous soulagez la morale
Avec des promesses et débats creux
On sait vos parcourt sont sales
On supporte autant qu’on peut

Peut être un jour le vent vous bannira
Votre disparition sera fêtée
Le peuple se reposera
Et Il effacera votre mode décrété
Le dieu seul qui saura
De quelle façon vous châtier



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 3 votes