Partagez

O toi la femme
de toi naît mon âme
de tes douleurs
et de ta sueur

Je me suis caché en toi
pendant neuf mois
pour avoir la chance
d’être aujourd’hui moi

juste trop confiance
sans une conséquence
mais un jour pour oublier
et te faire pleurer

me voici
qui hausse le ton
sans raison
devant toi

tu fonds en larmes
par ta grande affection
mais sans compréhension
je te cause toujours des drames

on est sept milliards de vantards
tous les jours pour des bêtises
mais un seul jour bizarre
pour te magnifier sans crise

un jour appelé huit mars pour toi
grâce à tes consécrations
sur mes frères ,papa et moi
pour une famille en beauté

ce jour, tu vas te lever
certes et papa va s’abaisser
pour accepter
toutes vérités

o toi la femme
l’orgueil des hommes
va un jour se calmer
pour regretter

sans toi il n’y a pas de vie
il n’y a pas aussi d’envie
toute personne né sourit
et ainsi notre vie durcit

( sawadogo DAOUDA



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
3.67 sur 3 votes