Partagez

La fenêtre du poète
Au monde est toujours ouverte
Chaque souffle l’attendrit.
En vers de toutes couleurs il transcrit,
.
Ce qui l’égaie ou l’ennuie
Une lumière fascinante, un triste gris.
La magie du sourire, l’amertume d’un pleur
Une douce musique, le charme délicat d’une fleur.

De toutes choses, vivante mémoire
De la rose, son parfum capiteux
La fin d’une guerre, un soleil surgi du noir,
De la douceur et de la beauté, amoureux.

Il entend, il voit, la fenêtre du poète
Au monde est toujours ouverte
Tels les yeux des humains au jour,
À la vie, au magique et tendre amour.

Belhamissi Sadek
1ère publication sur le Net le 04.05.2017



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.83 sur 18 votes