Partagez

Sur le pont aux lampions,
Dansent les flonflons des tentations
Les sanglots longs étirent leurs silences,
Les restes de maquillage surnagent d’impertinence,
Noyés dans les reflets de la nuit,
Au bal des étoiles qui s ‘ensuit.

Les colliers de perles sont défaits
Pleurent au pied du guéridon stupéfait,
Promesses de frôlements nocturnes,
A faire pâlir de bonheur les jours taciturnes,
Quand sur le pont des lumières
L’album des délices se fait prière.

L’eau s’embrase tel un feu d’artifice
De mille couleurs brillantes où je me hisse
Pour que celui qui s’y baigne devienne arc-en-ciel
Prouesses de joie à venir, telles des fleurs de miel
Lorsque la ville s’endort alors,
S’enveloppant d’une parure multicolore.

Copyright 2016
Martine BES



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.93 sur 41 votes