Partagez

La fleur serait-elle péché
la nuit dans son déshabillé
quand d’un rose nacré
elle s’ouvre et nous fait rêvasser
Quand de toute sa beauté la femme
chaque jour vous désarme
on tombe sans cesse sous son charme
serait-ce l’âme ou l’esprit qui s’enflamme .
Dans ses habits couleur fantasme
elle joue de la sarbacane
parfois même avec sarcasme
et quand bien même vêtue d’un pagne .
Un rien sexy , un brin de fard
et se retournent tous les regards
des yeux qui brillent dans le soir
comme le poil d’un chat noir .
Et quand sous un ciel d’azur
les demoiselles à peine mûres
rayonnent d’un sourire aux lèvres
elles vous emportent dans leurs rêves .
Alors que dans le monde entier
pour concurrencer la féminité
des milliers de transexuelles
s’écrivent maintenant avec deux ll
puisqu’elles se font si belles
en collants et en dentelle
qu’on ne voit la différence
que lorsqu’elles dansent
une époustouflante
et dynamique danse du ventre
et que pour plaider leur cause
elles dévoilent la chose
et des milliers d’hommes osent .
Car sous le ciel de Paris
tout peut briller aujourd’hui
du moment que cela soit joli
le peintre en fait une fantaisie .
Aujourd’hui épilés
les oranges bronzées
tant de corps font rêver
dans notre société .
Conte moi Rosette
dans les pâquerettes
le temps est superbe
la fleur encore verte
et chante l’alouette
malgré les averses .

Et pour ensoleillée , cette magnifique journée : une superbe aquarelle , dans une couleur pastelle : de mon amie Jacqueline Nicaisse .



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 12 votes