Partagez

La folie équivoque, étonnante, élargie,

S’imbrique, mirifique aux contes acculés,

Déroulant leurs tapis sans détours calculés

Sur sa verve attendrie, allongée, assagie.

Elle jonche à l’envie, avides gabegies,

Des vanités venant juste s’éjaculer,

Sur le flanc impeccable du sens à maculer

En sons ascensionnels d’où pleuvent les magies.

Sous la neige mijote un sentiment de plus

D’où résonnent les biens biberonnés aux flux

Du prolixe univers berçant cette agora

Cathartique et létale, oh, les deux sont mêlées…

Je sais quelles vertus apurent cette aura

Puis reposent le cœur de les avoir hélées !



Veuillez noter :

Envoi...
Aucun vote pour l'instant