Partagez

LA LIANE

Depuis vous il n’y a nulle autre
Le long du port avec les Nôtres
Nous marchions transis tremblants
J’aime tes lèvres jusqu’au sang

Ce sang du ciel sans fin bluté
La Liane est bleue et bleutés
Sont tes yeux de vague attentive
Ah si tu n’étais si pensive

Nous irions au fond de la mer !



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 4 votes