Partagez

La mer si bleue
D’étoiles naines
Laissez la haine
Comme un voeu pieux

Saisis la vie
Saisis la branche
Et puis les hanches
De ma Marie

Aucune peine
Nul désespoir
Le beau miroir
Des prés des plaines.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.67 sur 6 votes