Partagez

Aujourd’hui, le temps est lourd,

le ciel est couvert,

et a une couleur de plomb,

tout semble opaque

Le soleil n’a pas envie,

de percer les nuages,

je me sens morose,

la mort au cœur.

Je me rappelle du jour,

où je t’ai rencontrée,

de ces vacances de rêves,

en montagne

Le ciel était bleu,

les oiseaux chantaient à tue-tête ,

et tes yeux semblables à des étoiles,

nous étions jeunes et insouciants

Aujourd’hui, bien des années ont passé,

Il pleut, l’hiver approche,

les dernières feuilles, se détachent,

et viennent choir sur le sol en virevoltant.

Bien des années,

nous avons passées ensemble,

bien des aléas, nous avons connus,

et tout n’était pas toujours rose.

Des friction,s, comme tout le monde,

nous en avions connues,

disputes et passion se sont confondues,

pour arriver à construire l’amour.

De nos jours, pu y parviennent,

parce qui devrait venir,

du fond du cœur,

n’est souvent plus qu’un jeu.

Un jeu égoïste,

ou amour est un partage

qui devient hasard et fugitif,

l’envie de concéder a disparu.

Chez nous, c’est l’ensemble,

qui nous a construits et cimentés,

nos errances, nos erreurs, notre fougue

et le pardon qu’on s’accordait l’un à l’autre.

Le temps a passé,

les enfants ont grandi,

sont partis vivre leur vie,

et à deux nous sommes restés.

Quelques années de bonheur,

dans nos vieux jours,

nos vieux démons éteints,

l’amour véritable s’imposant.

Illustration : Nath Nlk

Texte : Eric de La Brume

Le 25 septembre 2019



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4 sur 1 votes