Partagez

il faudrait amputer la langue
pour que la parole soit exsangue
de ces mots qui coagulent de peur
les banquiers pris dans leur torpeur

il faudrait leur écorcher la peau
pour que ne s’en fassent drapeau
les peuples aux couleurs méridionales
de ce gigantesque Germinal

il faudrait castrer l’humanité
pour que ne devienne solidarité
le commerce de la haine
et la violence qu’il déchaîne

il faudrait assassiner l’Idéal
pour que ne se lève le voile boréal
sur les parasites qui contaminent
les ventres de la famine



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.87 sur 8 votes