Partagez

LA MUSE .
Rivage de solitude avec tous les embruns
Crépuscule du ciel
La fenêtre se ferme sur le parfum marin :
Avec un ultime soleil .

Aurore ou soir …Un avenir incertain
La muse s’est éteinte dans l’arc-en-ciel
La lumière a balayé tout son teint
Disparu dans le flux artificiel .

Et un certain matin
Une vague brodée de flanelle
Se passionne de ses dessous de satin :
Multiples frissons dans toutes les dentelles

La senteur est de jasmin
L’ amour est inconditionnel
Des bras remplis de câlins
Font renaître la Belle

Les caresses se forgent avec l’étain
Une sculpture de la poésie fraternelle
Un tableau peint
Ce sera éternel .

La muse ressuscitée sur ce dessin
Elle reprend la main sur son destin!

LUCYE RAYE 20 JUILLET 2017



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.98 sur 51 votes