Partagez

Il me faut un reste de force
Pour jouer la comédie
Cette comédie qui m’aide à vivre
L’écho de ta phrase va retentir longtemps
Je me sens et suis sans défense
Tes mots dont rien ne me lave
Remontent en bulles lourdes à la surface
Je ne peux que de me replier davantage
toujours moins de place moins de cœur
Si je te fuis se sera vers le silence et le blanc
Non pour pleurer ma peine
Tes mots font partis du matin
Porte claquée sur un océan de détresse
Là ou la raison s’engage
Pour affronter mon désespoir…



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
3 sur 2 votes