Partagez

Aux portes du silence
Une page blanche attend
Sans thème et le teint blême
Les mots du poète.

Aux portes du silence
Une page blanche attend
S’accrochant un peu froissée
Aux remparts de la pensée.

Aux portes du silence
Une page blanche attend
Envoûtante,
Harcelant le poète
Jusque dans ses rêves.

Aux portes du silence
Une page blanche attend
Que le poète ouvre sa cage
Lui confie ses adages.

Aux portes du silence
Une page blanche attend
Qui n’a rien à dire
Et qui se tord de rire
Taquinant le poète
Jusque dans ses insomnies.

Aux portes du silence
Une page blanche attend
Confidente,
Les ratures et les mots
Les blessures et les maux.

Aux portes du silence
Une page blanche attend
Que les mots du poète
De sa plume fragile
Se couchent en rimes choisies.

Aux portes du silence
La page blanche s’embellie
D’une mine réjouie
Le poète y a mis ses couleurs
Le poète y a mis son cœur.

Josette Gallou-Jouet
Le 19-10-2017



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 15 votes