Partagez

La pluie qui tombe,
Infinie soit-elle,
Au-delà de la pénombre,
Surgissent des ailes.
Dans le froid, la neige glaciale,
Sur le trottoir dépourvu de chaleur,
Brise les sentiments et tout espoir de lueur,
Attriste mon cœur…

Elle déchaîne les tempêtes,
La colère des Seigneurs,
Les larmes des nuages se déversent
Au loin sur l’horizon.
Le temps est si loin à présent…
Je tombe à la renverse,
Trop loin du pardon,
Il ne me reste que le temps…

Rien qu’un espace de temps :
Le temps de vivre,
Le temps d’aimer,
Le temps de sourire,
Le temps de vibrer,
Le temps de vieillir,
Le temps de pardonner…
Pour enfin oublier…



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 2 votes