Partagez

LA PREMIERE FOIS

Puis,
Nos regards qui se croisent sur un sourire ému,
Lisent dans nos âmes cette envie d’être à nu.
Et nos corps qui sécrètent ce désir immédiat,
Electrisent notre épiderme frissonnant d’émoi.
Et l’odeur de l’amour humidifiant nos vêtements,
Nous extirpe de ces textiles encombrants.

Puis,
Nous reposons nos verres du liquide enivrant,
Pensant que ces mets sont sans goût subitement.
Et malgré le dessert prometteur qui attend,
Nos cœurs s’abandonnent au plaisir de l’instant.
Tout notre être efface le décor environnant,
Et connecte nos sens aux messages envoutants.

Enfin,
Nos lèvres s’effleurent et brisent les chaines de l’abstinence
Dans une tempête de félicité, de sensualité et d’appétence.
S’accorder à l’autre ardemment, comme un don de soi,
Laissant le monde tourner seul, sans toi, ni moi.
Et dans cette inéluctable attirance, nous faisons foi,
La délivrance n’a d’égal que la toute première fois.

Franck Guésar
Copyright 2017



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.75 sur 12 votes