Partagez

Ô ma douce et irrésistible maîtresse,
pour votre beauté satisfaire, j’inventerai
encore mille savantes et sublimes caresses
nouvelles qui votre joli cœur feront vibrer..

Et rougissante vous admirer, tellement amoureuse,
votre corps au parfum exquis, ma main effleurant
partout ma tendresse, ses formes blondes, voluptueuses,
le savoir faire ingénieux de votre bel amant..

Est-ce la douceur de mes vers qui vous a charmée,
ou moi de me savoir par vous, tendrement aimé?
Rose rouge, désirable Francesca , je l’avoue j’en suis troublé,
où est la raison qui fait, votre cœur mignon, s’envoler?

.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.25 sur 12 votes