Partagez

Mes feuilles cacheront elles mes joues rosées par votre regard persistant ?
Vous faites vibrer mes épines
Par votre souffle aimant
De rosée cristalline.
Et de vous regarder, je n’ose !
En mon parfum délicat
Votre nez s’impose,
Vous invite au voyage
Mêlant l’origine des temps
Au vert feuillage.
Vous plairais je au point d’être coupée ?
Regardez moi comme un chef d’œuvre.
L’œuvre d’un chef inspiré
d’un tableau de l’univers
Variant de couleurs,
Ephémères
Et douces senteurs.
Et même si je rougis,
dévorez moi des yeux
Le temps d’une vie
J’embellis votre merveilleux.
De mon parfum enivré,
le coeur plein,
Mais léger,
gardez en mémoire ce moment divin
Tout le long de votre chemin.

PJ- 10.05.2017



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.87 sur 8 votes