Partagez

Toi qui aime les poésies d’amour,
Je dépose délicatement sur ton cœur
Une rose parfumée comme tu les aimes tant.
La prose qui sort de ta plume
Glisse sur la feuille blanche
Pour y coucher les mots de notre amour.
Devant la cheminée qui crépite,
Tu laisses vagabonder ton âme
Comme l’hiver, dehors, laisse étendre
Sa palette de neige et de froid glacial.
A la musique de la bise qui souffle
Et dont le bruit résonne sous la porte,
Tu écris le bourgeonnement du prochain printemps,
En prémices au soleil que sera notre été.
Tu as compris que le temps est compté
Que les saisons passent inexorablement
Qu’il te faut écrire plus que jamais
Les lignes de ce fantasme qui bat en toi.
La rose parfumée ne fanera pas cette année,
Dans le jardinet de ton cœur, nos nuits et nos matins
Sont déjà écrits aux couleurs les plus chatoyantes,
Celles d’un amour sans fin et sans nuages…



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.61 sur 18 votes