Partagez

La silhouette du livre

La silhouette du livre,

 Crie solitude.

Le bouquin  s’étouffe, tousse,

Il appelle les mains douces,

 Qu’elles viennent lire les pages,

 De sa souche apparaît un flambeau mouche.

La silhouette du livre,

 Crie solitude.

L’autre jour la fée a ressenti

Une sensation extase,

En lisant des livres trésor

 La fatigue devient un bon tonus sonore.

Dans le sac la sirène  portait des livres,

Sur le dos son bonheur fut ivre,

Marchant sous une pluie sans répit

La compagnie des bouquins

 Lui fit un bonheur indicible,

La colombe chevauche la tête savante.

La silhouette du livre

 Crie solitude.

La lecture crie famine,

Le livre veut se dépoussiérer,

Il veut respirer de l’air pur,

En compagnie d’un lecteur

 Fidèle, le cœur du bouquin s’embaume.

Et les yeux du savoir brillent.

La silhouette du livre

 Crie solitude.

La bourse maigre

Des lecteurs fait parfois interdiction

 À  des achats trop chers,

La bouche se dispute,

Avec la tête chacune,

 Veut prendre sa portion.

L’une veut manger,

Et l’autre veut lire,

Seulement la bourse

Tranche d’une façon avare et amère.

© Fattoum Abidi

24.10.2018



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 5 votes