Partagez

La solitude, être seul avec soi-même,
La solitude, pour écrire seul des poèmes…
Sur cette chaise, au bord d’un lac, j’écris ce poème…
J’écris ce dont j’ai envie, en outre, je raconte ma vie.
J’écris ce poème, en regardant les montagnes, juste devant moi,
En regardant les arbres, là-bas, dépourvus de leurs feuillages…
Sur cette chaise, en regardant le ciel pur et clair, j’écris ce poème…
Ce moment de solitude, je le partage avec vous,
En regardant le paysage; paisible, calme, silencieux…
Ce paysage, c’est mon moment de solitude.

La solitude, être seul même au moment des tempêtes,
La solitude, être seul même au moment où des chouettes,
Venues de nulle part, venues de la nuit, d’un peuple…
Elles, elles n’ont pas ce moment de solitude,
Elles, elles sont toujours ensemble, avec les autres;
Mais moi, je suis bien dans la solitude, je les regarde,
Et je me dis que je suis aussi bien seule…

La nuit arrive, moi sur cette chaise, en regardant les montagnes.
Et la lune qui se lève, qui flambe comme une étoile,
Ronde et blanche, comme la pureté du ciel;
Je regarde le lac illuminé par cette blancheur soudaine,
Celle de la lune levant d’un soir tranquille…
Et les arbres, de l’autre côté de la rive, s’assombrissent dans la nuit.
Les étoiles s’illuminent là-haut, dans la pureté du ciel,
Elles scintillent, brillantes et lumineuses, dans la nuit.
Il fait longtemps maintenant que le soleil s’est couché…
L’air devient soudainement frais, en l’absence de la chaleur du soleil,
Des frissons me parcourent, dans tout le corps…
Oui, j’aime ce moment de solitude…



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4 sur 2 votes