Partagez

Je te parle et tu m’imagines
J’imagine tes yeux
Tes yeux me parlent et je n’en sais rien
Rien ne laisse croire que je puisse te plaire
Enfin plaire pour continuer à te demander
Toutes ces niaiseries pour meubler une conversation
Cette conversation pour chercher à convenir
A convenir à tes attentes
A parfumer mon approche
Maladroit sur les vérités
Superflu sur la philosophie
Ridicule sur le contenu
Et appeler cela de la séduction !
Séduire pour une toute première fois
Est ce de l’exercice ?
Celui du tombeur ou du rêveur
Encore éperdu de fleurs et de poésie
Transcrire un coeur qui parle
Des pensées qui me bousculent
Un tremblement qui me trahit
Gestes et paroles trouvent refuge
Enfin derrière le rideau de l’écriture
Qui m’ offre l’ indulgence et l’humour
De tes réponses qui m’ apaisent. . .
JT



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 2 votes