Partagez

Ce mélange de trois périodes différentes
Que l’on nomme la vie,
Cette naissance imprévue qui mène vers le décès
Où trois périodes son vécues incohérents
Empreintes de jalousie et d’envies,
C’est durant ces périodes que l’humain vit l’excès !

Le bus de la vie aux places inoccupées
Prenant son chemin selon le but tracé
Lui aussi est tenu aux contraintes du trajet,
Régi par les ornières, aléas et projets,
Se stabilisant enfin, sans cesse déplacé,
Les étapes, l’une l’autre, s’étant rattrapées.

L’étape de la jeunesse avec ses avantages,
De temps et d’énergie excellemment dotée,
La jeunesse abuse et vit avec rage
Ne manque que l’argent, ce qui peut faire ombrage
Pour profitant du moment en bénéficiant de l’âge
Et jouissant par ailleurs d’une excellente santé.

Arrive l’étape qu’on nomme l’âge adulte,
Expérience acquise et ce qui en résulte,
L’argent s’accumule : on peut en disposer
Une énergie bouillante toujours renouvelée
Le travail s’accumule et, sans se reposer,
Le temps si réduit doit être calculé.

L’étape suivant, dépourvue d’énergie,
Le temps s’écoule à longueur de journée,
Etape qui récolte le labeur des années
L’argent bien conservé est sagement régi
Usant d’expérience et de grande sagesse
Cette étape langoureuse est celle de la vieillesse.

Si Jeunesse savait
Ayant la santé, le temps mais pas l’argent,
Si adulte avait
Avec la santé, l’argent mais sans le temps,
Si vieillesse pouvait
Ajouter la santé au temps et à l’argent,
L’humain vivrait jeune, adulte puis vieillard
Et passerait sa vie, tranquille bien peinard !



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 1 votes