Partagez

Le plus bel âge est celui de l’enfance
Mais tous les enfants n’ont pas eu cette chance,
Ceux qui naissent entourés de plaisirs divers
Et ceux qui vivent les maux sortis de l’enfer,
Les enfants d’un lieu à l’autre diffèrent
Ceux de la richesse et ceux de la misère.

Il y a des enfants qui souffrent en silence,
Le cours de leurs maux remonte à leur naissance,
Délaissés dans leur sort, ils sont oubliés
Et leur espoir s’éteint comme un brasier mouillé,
Et des enfants qui vivent dans l’insouciance
Et coulent une douce et belle existence.

La vie est telle et telle il faut la prendre,
Il faut l’accepter, il n y a rien à comprendre,
Elle est ainsi faite à chacun son destin,
On ne peut lui faire front ni y mettre fin.

Hachemi CHEBIL



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.4 sur 15 votes