Partagez

Comme une enfant éblouie, je te dessine
Lorsque le ciel s’anime au bout de ma mine.
Je vois les étoiles sur le chemin qui s’éclaire,
Au bout du firmament, la voie lactée se libère,
Muse de nuit, tu me dictes d’un signe les étoiles.
Comment ne pas résister à cet élan qui tend son voile ?

Comme une enfant éblouie, je te dessine
Tout le ciel de l’univers se maquille de bleu marine.
Sous ma plume innocente, je te peins les couleurs
De ce monde ébahi par tant de pudeur.
Au ballet de la voûte céleste, je me prête
Sous les astres scintillants de la planète.

Comme une enfant éblouie je te dessine,
Le crayon sous mon inspiration s’affine
Tel le feu d’artifice aux fusées par milliers
Qui explosent de joie dans le monde entier.
Je vole tout en haut dans le ciel prise de vertige,
Ton âme s’accroche à la mienne en pleine voltige !

Martine Bès



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.96 sur 49 votes