Partagez

Le silence dans le bruit m’a parlé;

Malgré les bruits et les cris dans l’allée,

Je n’ai perdu aucun de ses mots.

Mon regard dans la foule a beau cherché,

Mais mes yeux ne croisaient que des maux.

Au fond de mes pensées perché,

J’entendais le bruit du silence.

silenc-eduq.jpg

Le beauté des paroles du silence,

Ouvrait mes yeux au cœur de la danse.

Dans les fleuves de ma pensée profonde,

J’ai vu couler les larmes tristes du monde.

Au fond des milliers de questions en pensée,

La routine guidait la priorité insensée.

vie-en-silence.jpg

Le ciel, spectateur ne disait mot,

Car la terre et ses penseurs lui offraient leurs maux,

Au fond des sociétés aveugles en marche,

Sourdes et muettes courant loin de l’arche.

Embrasé par le déluge des peines et douleurs,

Le monde refuse et rejette la voix du silence.

toi-meme.jpg

Dans ce royaume de ma pensée peut être sensée,

Courrait cette question forte dans la lancée:

Et si tout le monde se taisait dans cette foule,

Le verbe trouvera t-il les vraies phrases qui coulent?

J’imagine la voix du silence plus forte,

Réveillant la voix du bonheur morte,

Jadis enterrée par le déluges des maux.

cri-du-silence.jpg

Le monde mérite mieux que les cris sourd des mots,

Couvrant le cri juste des paroles du silence.

Le cri du silence a couvert mon cri d’orgueil,

Ouvrant mes yeux aux fruits du bonheur en balance.

Ses paroles si douces ont acheté mes violences,

Et égaré sans efforts mes vaines suffisances.

Nji Montie



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.66 sur 56 votes