Partagez

Chaque seconde sans toi est une horreur,
Comme un couteau planté dedans mon cœur,
Je saigne abondamment de ton absence,
J’ai mal sans toi, la douleur est intense

Oh! J’aimerai tant vivre si près de toi,
Te serrer fort dans le creux de mes bras,
Déposer sur ton front un doux baiser,
Une empreinte protectrice pour t’apaiser

J’irai t’acheter des bouquets de roses,
Les fleurs que tu préfères, comme ça s’impose,
Je t’emmènerai là où tu désires,
Je comblerai l’ensemble de tes plaisirs

Je me ferai grand pour te protéger,
Puis tout petit pour ne pas te gêner,
Je boirai toutes les larmes de tes tristesses
Pour te laisser le bonheur en ivresse

Je te promets que tu seras heureuse,
Finis ces relents d’une vie douloureuse,
Notre amour s’inscrira en capitales,
Union parfaite tutoyant l’idéal

Chaque seconde sans toi est une épreuve,
Comme une rivière d’ennui où je m’abreuve,
J’ai mal sans toi, la douleur est immense,
J’aurai tellement besoin de ta présence.

Gilles Abadie



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.86 sur 7 votes