Partagez

La gorge nouée, il tremble il flanche
Bientôt monter , jouer sur les planches,
S’habiller d’une autre personne
Vivre un autre sans vergogne

Écouter sa voix trembler,
Sentir par peur le sol se dérober.
Retenir les phrases , dire les mots,
Répliquer avec emphase de facto.

L’acteur se meut contrôle ses gestes
Occuper l espace, habiter le rôle,
Vivre une autre dimension, drôle.
Pour le temps des actes, en finesse,

le théâtre offre un spectacle cache
Sans retour ni redite remplace.
le public entend sa voix facétieux,
de ses erreurs guette malicieux.

La pièce s’achève, fièvre inquiétude,
S’incline respect loin de la quiétude,
Il patiente anxieux le verdict
des huées peureux, des bravos addict.

Il est l’outil de l’auteur,
Pâte à modeler gageure.
Il reçoit les applaudissements,
salue les spectateurs docilement.

Il attend déjà impatient la prochaine,
Son cœur brûle, son âme sereine,
de nouveau relever le défi royal,
sur scène, être bel interprète théâtral.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.5 sur 6 votes