Partagez

L’amer…

Manchester… le goût amer,
La rengaine du désespère.
Je vous maudis vils tyrans,
Lâches.. ..Tueurs d’enfants.

Vos idéaux, immonde cancer,
Le leur, joie, amour et concert.
Vous l’avez tâché de leur sang,
Ignobles guerriers du néant…

Relisez le livre et les serments,
La Vie, l’Essentielle, seulement.
Que la raison enfin vous libère
De vos entraves, des chimères.

Au nom de quel firmament
Assassine-t-on les innocents ?
Vies fauchées, éphémères,
Je te maudis, sombre guerre…

Pascale Mège-Monier
Le 25/05/2017
Texte protégé
Illustration photo internet



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 19 votes