Partagez

L’amour est mort ce soir, un instant l’a ravi,
Il est vrai que les temps ne sont plus au baiser,
Il s’envole un sourire à tes lèvres aiguisées,
L’amour est mort ce soir, à nos souffles assoupis.


L’amour est mort ce soir en nos yeux endormis,
Ne laissant pour ivresse que des vents apaisés,
Il n’est donc que nos peines qu’il n’aura emportées,
L’amour est mort ce soir, de nos cœurs il a fui.


L’amour est mort ce soir, sous nos pas affaiblis,
La complainte livide d’un espoir exhalé,
Pointe en nous la mémoire de son bonheur passé,
L’amour est mort ce soir, au milieu de la vie…


L’amour naît ce matin en mon âme engourdie,
Aux falaises saillantes d’un doux rêve éveillé,
Une ardeur s’empare de mon être habité,
L’amour naît ce matin, à mon front rafraîchi. 


© Spleen – Stéphane Meuret – Tous droits réservés – 19 Juin 2018


Ce poème t’a plu ? Vote 5* et fais-le moi savoir par un commentaire. Que le jour te soit poétique lecteur.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.96 sur 26 votes