Partagez

Donne-moi  juste un peu de temps

De rassembler mes sentiments éparpillés

Dans le temps et les saisons

Sur les bancs en bois quand nous étions écoliers 

Approche et  pose  la main sur mon cœur

Et laisse-toi emporter par la symphonie de ces battements

Laisse le tien l’étreindre

Pour s’assouvir de l’amour éternel

Qu’ils dansent sur le même rythme de nos sentiments

En douceur et s’enivrent des retrouvailles

Et de nos rêves, avant que le temps nous achèvent 

Et qu’ils nous emportent sur ses ailes de l’amour, sur les Monts

Et les frontières

  

Fais-moi une faveur, souris quand tu ressens

Que je suis mal au point 

Et que je me noie dans la douleur de mes lendemains

Fais-moi sortir de ma tristesse

Et peints moi la vie en couleur

Défais mes nattes qui dansent sur ma taille

Ne vois tu pas que dans chaque cheveux

Une ode avec un air de musique

Qui supplient les ans

De ne plus tailler sur ma peau

La déchirure de ton absence 

Qui fanent mes ans de cerises

Souris, quand tu me vois

Même si tu n’as pas le cœur

Et fais-moi danser sur un seul pied

Sur la guitare de Johnny Holiday

« Je t’aime, je t’aime » et t’aimerai quoi qu’il arrive

Promets moi que tu me seras à vie fidèle et à ma bohème

Qui se noie dans ces tourments

Fais-moi voyager aux cieux

Et sur les vagues danseuses de ventre de la bleue

Dépose sur mes lèvres, un baiser chaud

En jouant de tes doigts avec mes mèches 

Rebelles, autant que tu veux

Qui pour toi, elles s’étalent

Dansent comme les épis d’or au chant d’amour du vent

 

Offre-moi ton verre de Nectar

Et plonge tes yeux dans mon regard

Qui est  rai du soleil d’été

Et rions à la renversée comme des enfants fous

Sur  l’oreiller des champs de blé

Et des prairies d’Eden

Soyons parfois  des enfants et d’autres  des adultes

Je m’en fous et peu m’importe l’âge

Fais que l’amour soit géranium en nos sentiments 

Et Reflète le bonheur sur les traits de nos visages

Soyons amoureux comme à notre  premier rendez-vous

Et rendons à deux, hommage à notre rencontre

Qui est sceau et qui écrit sur notre peau

Ce verbe aimer qui nous enivre et sème le bonheur

Dans nos yeux

Maissa Bouttiche, Alger, Algérie



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.95 sur 878 votes