Partagez

Un petit vieillard pantelant,
Sous les vivas de quelques gens encourageants,
S’apprête confus à souffler les tant de bougies
D’une si longue vie égarée depuis longtemps dans l’oubli,
Lorsqu’un léger courant d’air vient éteindre toutes les années de cire
De l’ancêtre soudain noyé dans ses larmes de rire.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 14 votes