Partagez

Quel est ce sentiment étrange,
Qui envahit mon cœur,
Par ce matin brumeux et triste ?
Qui faut-il que je pleure:
L’homme que je suis
Ou le poète et l’artiste ?
Je suis là, debout, depuis la nuit des temps,
Sous la neige qui tombe et dans le vent.
Mes idées tremblent; elles ont froid.
Je vis, mais au bonheur je n’ai pas le droit.
Je me vois courir,
Je me vois mourir,
Chaque instant, chaque heure et autant de fois.
Sur ce chemin sombre et étroit,
Je suis mes pas.
Je m’égare, les yeux hagards,
Le cœur lourd et le corps est las.
Quel est ce sentiment étrange,
Qui me retient ici bas ?
Je ne peux plus bouger,
Je suis prisonnier,
De mes maux, de mes idées.
Je ne sens plus rien autour de moi.
Je ne vois plus rien à part toi.
Reviens, je t’en supplie, reviens.
Mais, as-tu encore le choix ?

Younes ZEMNI.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 11 votes