Partagez

La sagesse des herbes,
la magie des épices,
les soupes chaleureuses,
les sauces onctueuses,
l’humilité du pain,
l’élégance des grillades,
la grâce des desserts,
le réconfort d’un ragoût,
la majesté d’un rôti,
la délicatesse des fruits de mer,
le lustre des poissons,
la noblesse des volailles,
le réconfort d’un bouilli,
la fraîcheur des salades,
la somptuosité des entremets,
l’éclaboussure des fruits…
…chaque fois que je composais un met et que je le placais dans son plat ce devait être là un écrin pour une œuvre d’art. je choisissais soigneusement les couleurs, formes, les textures, les arômes et la disposition des aliments. Je considérais que l’art culinaire était l’aboutissement de tous les arts. On ne le regardait pas seulement mais aussi on pouvait le sentir, le goûter…Imaginer seulement déguster un Modigliani, un Van Gogh, un Vermeer, un Riopelle, un Lemieux, un Rodin, un Vaillancourt , une Camille! Quelle jouissance pour un amateur d’art!



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.75 sur 8 votes