Partagez

L’ATTENTE

À ma fille

La chaleur de ton âme dissipe l’harmattan
Qui souffle dans son élan la sublime saveur
Des couleurs de l’amour dont nous rêvons souvent
De pouvoir très bientôt porter dans notre cœur.

Tes cheveux sentent la mangue et la corolle des fleurs.
La tendresse s’emmêle à ce tapis de soie
Généreusement laineux qui chante le bonheur
De pouvoir très bientôt le toucher de nos doigts.

Dans tes mains bicolores aux lignes scintillantes,
Comme celles d’un diamant coffré dans son écrin,
Les lueurs éclatantes du bonheur s’impatientent
De pouvoir très bientôt jaillir entre nos mains.

Dans tes beaux yeux reflètent des éclats de soleil
Infusant leurs pépites sur ta peau chocolat.
Ils chantent le plaisir qui danse et s’émerveille
De pouvoir très bientôt te serrer dans nos bras.

Un cortège d’allégresse balaiera la distance
Et les ombres sibyllines qui séparent nos chemins,
Et bientôt l’on pourra dans un bonheur intense
Te blottir contre nous et partir vers demain.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 8 votes