Partagez

L’automne vient.
Là, je me sens bien.
L’automne et l’automne de ma vie se ressemblent ;
Dans ce modeste poème où ils s’assemblent.
**********************************************
En automne le vent souffle dans toutes aires,
Les feuilles volent dans l’air,
Quant aux arbres, ils bougent très fort dans cette ère.
********************************************
Un ciel gris, une atmosphère qui change.
Du jour au lendemain, rien n’est stable, tout se change ;
Chaleur et soleil brillant,
Ou pluie et tonnerre assourdissant.
**********************************************
C’est ainsi la vie à cette époque noirâtre,
Tout semble jaune, pâle et grisâtre.
L’homme transporté, par le vent de la vie, plein de vertiges ;
Il ne sait, comme les feuilles des arbres, vers où il se dirige.
Comme le monde qui, vers l’obscurité se plonge ;
Mon cœur avec la tristesse et la douleur se ronge.
*************************************************
Malgré tous cela, je suis fascinée par cet air doux et frais,
Transportée dans une rêverie qui me plait.
Comme tout le monde, j’attends l’arrivée du jour, où le soleil brille.
Ou dans la joie mon cœur se remplit comme toutes les filles.
C’est là, où je retrouve ma vraie vie,
Je ne saurai vivre que pour toi ma vie.
Khadidja
Le 13/10/16. A 19h.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
3 sur 3 votes