Partagez

BAL MASQUE

Ce soir dans un grand château,
une soirée de tous les dangers,
la nuit est étoilée,
un ciel gris bleuté,
quelle importance,
une victime, un appât,
je chasse où moi serais je chassée?
Je suis habillée simplement,
petite robe noire,
un verre de vin a la main,
peut être le verre de trop?
L’ivresse de l’instant. Il est là,
me regardant avec insistance,
je ne vois que ses yeux perçants, bleu azur,
derrière son loup de carnaval,
moi même masquée,
voit- il mon regard posé sur lui?
Le désir montant en moi,
comme un ouragan dévastateur,
et lui qu’en est il?
Certainement impatient de vivre ses fantasmes,
Ce bal masqué annonce une tempête,
sur une pente dangereuse,
m’approchant de lui, on parle de tout de rien,
puis nous nous éclipsons de la salle,
passant inaperçus parmi les invités,
qui, eux même jouent au chat et à la souris.
Loin de cette agitation sensuelle,
dans le noir absolu, nous dansons,
corps contre corps,
nos mains enlèvent un à un nos habits,
et tombent les masques!
les caresses se font de plus en plus pressentes,
nos gémissements en cascades.
Vont ils attirer l’attention?
Là le danger est existant,
dans l’action nous ne nous apercevons pas,
un autre loup nous observe!
mes sens en alerte,
un parfum différent chatouille mes narines,
sa peau est plus velue, son ardeur plus sauvage,
je panique, mais le plaisir fut tel que je perdis pied,
me retrouvant seule après l’orage
qui m’a transporté en un éclair au bout du voyage.
Je retourne dans la salle,
tous les masques sont tombés.
les regards à visage découvert,
chacun se dévisage.
Sur mon sillage, un parfum laisse
un message à mes doutes.
Ils était deux! un passe passe c’est
donc joué dans le petit cabanon?
la soirée fut érotique, sensuelle,
sans sentiments, les dés étaient jetés.
La fin sera cruelle, on a joué avec le feu,
certains ont joué avec la vie,
les mauvais joueurs vont devenirs des loups enragés.
Le bal masqué ouvre le bal des vampires.

Béatrice Montagnac



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
3.5 sur 4 votes